Extrants

Outre l’évaluation de la mise en œuvre du projet (nombre d’acteurs impliqués, d’activités déployées, facilitants et défis), il est important de documenter les résultats de celui-ci. De plus, une réflexion s’impose sur la mise en place des conditions gagnantes pour le maintien à long terme ou la consolidation des changements amorcés.


Évaluation des résultats

Si les actions et stratégies réalisées visent la transformation de la norme sociale, celle-ci pourrait être mesurée notamment de trois façons :

• Il est possible de mesurer la norme à travers la perception individuelle. Par exemple, en réalisant une enquête comportant des questions sur le fait que le répondant pense que son entourage pense qu’il devrait adopter un comportement donné dans un contexte particulier.
• On peut mieux comprendre la norme collective par une analyse de contenu des médias. En d’autres termes, les médias rapportent l’approbation ou la réprobation sociale d’un comportement dans des circonstances données, c’est-à-dire que les contenus médiatiques reflètent l’attente d’autrui à l’égard d’un comportement.
• Enfin, le comportement constitue une variable intermédiaire qui permet de mesurer l’intégration de la norme sociale par une partie de la population. Autrement dit, le nombre de personnes ayant adopté le comportement prescrit par la norme nous donne une idée de l’appropriation de celle-ci. Dans certaines des histoires de cas présentées dans ce site, seul le changement de comportement a été mesuré.

Histoire de casRésultats
Manger sainement à l'arénaLes gestionnaires des casse-croute affirment que les nouveaux menus santé se vendent bien, cependant cette mesure intermédiaire du comportement ne nous a pas été communiquée.
Se déplacer activement à LavalLe pourcentage de jeunes qui se déplacent activement pour aller à l’école dans la région de Laval est passé de 31% en 2011 à 37% en 2013. Dans les secteurs moins favorisés, comme l’Est de Laval, les jeunes qui ont recours au transport actif pour aller à l’école sont passés de 38 % à 44 % entre 2011 et 2013.
En 2013, 39% des parents incitent leurs enfants à se rendre à l’école à pied ou à vélo, alors qu’ils n’étaient que 28% à le faire en 2011.
Être physiquement active à l'adolescence
Depuis 2009, 110 000 adolescentes ont été rejointes par Fillactive. En 2015, le programme est implanté dans une centaine d’écoles secondaires au Québec et plus de 10 000 jeunes filles y sont inscrites.

Maintien à long terme

La transformation d’une norme sociale se produit rarement à court terme. De plus, le maintien de la norme requiert un suivi constant des actions déployées dans les différentes sphères de l’environnement. Il est donc important de pouvoir mobiliser les acteurs autour d’actions qui perdurent dans le temps. La mobilité des personnes dans et entre les organisations demande un effort supplémentaire pour s’assurer de la continuité des actions, à travers, par exemple, des formations, des suivis ou des contacts répétés.

Histoire de casMaintien
Manger sainement à l'arénaLes gestionnaires d’aréna souhaitent poursuivre le projet, et même, augmenter le nombre d’aliments santé à leur menu.

Le projet se développe dans la région de Bellechasse où un autre aréna a lancé à son tour, en septembre 2014, son menu santé.
Se déplacer activement à LavalQuébec en Forme prévoit continuer à soutenir le transport actif à Laval par le biais des regroupements locaux de partenaires.

Des organisations telles que la Société de transport de Laval (STL) prennent des initiatives en faveur du transport actif.

La ville de Laval, après avoir élaboré et adopté un Plan de mobilité active, planifie la mise en place d’un plan d’actions sur le transport actif, impliquant différents partenaires.
Être physiquement active à l'adolescence
Fillactive vise à poursuivre sa pénétration des écoles secondaires du Québec et souhaite rendre les écoles participantes plus autonomes.

Haut de page
Retour au modèle logique