Internet, utilisé pour poser un pré-diagnostic que l’on fera confirmer par un professionnel de la santé

Mardi 22 janvier 2013
Par |

pré-diagnostic internetLe Centre de recherche Pew Internet vient de publier un nouveau rapport Health Online 2013 qui souligne que 59 % des adultes américains (ou 72 % des internautes) avaient recherché de l’information en ligne sur la santé au cours de la dernière année. L’usage de l’Internet santé semble, à première vue, quelque peu en baisse par rapport aux données des enquêtes précédentes, mais cela est lié à la formulation de la question. En effet dans cette dernière étude, réalisée en septembre 2012, la question portait sur le recours à Internet pour des questions de santé au cours des 12 derniers mois alors que les enquêtes précédentes ne précisaient pas de période temporelle (voir par exemple le rapport Pew Internet 2011 : The social life of Health Information).

Quelques faits saillants à souligner :

  • 35 % des Américains utilisent Internet pour faire un diagnostic ou un pré-diagnostic.  Un peu plus de la moitié de ces utilisateurs (59 %) consultent par la suite un professionnel de la santé pour valider ce diagnostic, celui-ci étant effectivement confirmé pour 41 % des utilisateurs. Le recours à Internet continue ainsi de s’articuler avec les pratiques existantes de recherche d’information sur la santé. D’ailleurs, lorsqu’ils sont confrontés à une problématique de santé sérieuse, 70 % des adultes américains se tournent vers un médecin ou un professionnel de la santé qu’ils rencontrent hors ligne, tandis que 60 % interrogent leur entourage.
  • La recherche d’informations se fait essentiellement par les moteurs de recherche : 77 % des personnes qui recherchent de l’information privilégient Google, Bing ou Yahoo pour mener leur recherche. Un bon référencement sur ces moteurs reste donc une priorité si l’on veut rejoindre les internautes en quête d’information sur la santé. Malheureusement, les sources validées et fiables (sources institutionnelles notamment) ne sont pas toujours les mieux référencées.
  • Les pairs sont une source d’information mobilisée par un internaute sur quatre notamment en ce qui concerne l’expérience de santé ou de maladie ou l’évaluation des ressources de santé ou des traitements. Parmi les internautes interrogés, 26 % avaient au cours de la dernière année, lu ou regardé de l’information sur Internet concernant l’expérience de santé ou de maladie d’un pair, 16 % avaient recherché de l’information provenant de pairs concernant leur problématique spécifique et 30 % avaient consulté des sites d’évaluation des ressources de santé. Par contre, seuls 8 % des internautes avaient posté un commentaire ou une question relative à la santé sur les médias sociaux et moins nombreux encore (4 %) étaient ceux qui avaient évalué une ressource médicale en ligne. La participation en ligne concernant la santé reste ainsi le fait d’une petite minorité. Il serait très intéressant de mieux cerner le profil de ces internautes actifs dans les espaces d’échange sur la santé.

  • Les données confirment enfin le profil de l’internaute type déjà mis en évidence dans les enquêtes précédentes, soit une femme, de 18 à 49 ans, blanche, possédant un revenu supérieur à 75 000 $ et une scolarité universitaire. Par ailleurs, les recherches sont effectuées pour soi autant que pour les autres, ce qui n’est pas très étonnant puisque les internautes qui recherchent de l’information sur la santé sont plus largement des femmes. Or celles-ci sont souvent en charge de la gestion de la santé de leur entourage. En cas de budget réduit, l’information devrait donc cibler en priorité les femmes qui diffuseront par la suite les informations recueillies.
TwitterFacebookDeliciousGoogle GmailDiigoLinkedInMySpacePartager

À lire aussi

Tags: , , , , ,

4 réponses à Internet, utilisé pour poser un pré-diagnostic que l’on fera confirmer par un professionnel de la santé

  1. Anonyme on Mercredi 23 janvier 2013 at 5 h 17 min

    Encore un rapport complet qui confirme l’utilisation d’internet pour les questions et les recherches d’ordres médicales.

  2. […] Internet, utilisé pour poser un pré-diagnostic […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Logo_RRSPQ_web.jerome ComSante_RGB_close_low res ASPQ