bandeau

bandeau

Mopaya : parce que « tous les Canadiens sont un peu immigrants »

« Mes parents avaient trop chaud, alors on est venu au Canada », s’exclame la petite Akane-May. Cette dernière fait partie des enfants canadiens de 8 à 12 ans, interrogés par Radio-Canada International, qui ont participé à une série de quatre capsules diffusées dans la section Vidéos du site de Mopaya. En abordant des thèmes en lien avec la diversité culturelle et la rencontre de l’autre, les enfants nous racontent leur histoire et nous font part de leurs réflexions sur leur expérience de « l’étranger ». Le visionnement de ces capsules vidéo vaut le détour!

La première vidéo, qui a comme thème l’immigration, présente des témoignages d’enfants discutant de leur arrivée en sol canadien, que plusieurs reconnaissent comme « un pays sécuritaire ». Certains jeunes abordent également leur expérience en tant qu’immigrants :

« Je me sens unique parce que je suis immigrante, et j’aime ça être unique », affirme Julia.

Dans la seconde vidéo, les enfants sont plutôt amenés à exposer leurs connaissances sur l’histoire du Canada. Il en ressort des propos étonnants et souvent cocasses :

« Les Autochtones pensaient que les Européens étaient des personnes étranges, et les Européens pensaient que les Autochtones étaient des personnes étranges »; « les Anglais, quand ils sont arrivés, ils sontaient un peu méchants, affreux et un peu voleurs aussi »; « tous les Canadiens sont un peu immigrants ».

Dans la troisième vidéo, les enfants discutent du fait de devenir Canadiens. Plusieurs d’entre eux démontrent un sentiment d’appartenance à leur pays d’adoption, d’autres moins, et certains se sentent « comme un Canadien et un immigrant en même temps ». Ils abordent également la question de la langue et la difficulté qu’ils ont parfois eue à se faire comprendre par les autres.

Enfin, dans la quatrième vidéo, portant sur le côtoiement, les enfants abordent diverses expériences multiculturelles qui les ont marqués. À ce sujet, une petite fille s’exclame :

« La personne la plus bizarre que j’ai vue avait l’air hindou ».

Les jeunes interviewés se montrent ouverts aux autres cultures et aux différences :

« Les couleurs des peaux, je les aime toutes […] il n’y a pas de différence entre les couleurs ».

Ces témoignages de jeunes, à la fois enrichissants et divertissants, permettent de découvrir de façon ludique leur vision du monde en ce qui a trait aux questions identitaires et culturelles.

Share
Imprimer cet article

Réagir à cet article

Vous pouvez suivre la conversation par le fil RSS 2.0

Recherche

En vedette

Abonnez-vous!

           

Suivez-nous!

           

           

Répertoire chercheurs jeunesse

carnet-dadresse

Mission du blogue

Partager, s’inspirer, réfléchir et s’informer sur les médias, les jeunes et leur santé.

Recherche

Répertoire chercheurs jeunesse

carnet-dadresse